mercredi 12 août 2009

La cérémonie du thé

Chanoyu en japonais. Le thé fut importé de Chine au VIIIème siècle et la cérémonie naquit au XIIème. Certains disent qu'elle fut inventée par les samouraïs en quête de paix intérieure, d'autres des moines boudhistes zen comme forme de méditation. Elle est normalement pratiquée dans un petit pavillon séparé de l'habitation principale, cha-sittu.
On y célèbre les caractères suivants :
- Wa : l'harmonie qui doit régner entre l'hôte et ses invités
- Kei : le respect entre les personnes et vis-à-vis des choses
- Sei : la pureté, les rituels de purification du thé, des objets, se succèdent
- Jaku : la tranquillité d'esprit atteinte au travers des 3 premiers principes
Appliqués au quotidien ces 4 principes définissent "la Voie du thé", perception de l'instant fugace. Le cérémonial fut définitivement codifié à Sakaï, où sont fabriqués certaines séries de couteaux Haiku de Chroma, sous l'impulsion du natif Sen-no-Rikyu, Maître du Thé des shoguns Nobunaga et Hideyoshi au XVIème siècle. Il se suicida rituellement après que, tombé en disgrâce, ce dernier l'eût ordonné. Un film de 1989, Lion d'Argent au festival de Venise, retrace sa vie. 

Rendez-vous sur Hellocoton !