vendredi 30 octobre 2009

Soseki Natsume

Soseki Natsume est un écrivain très connu au Japon. Né à Tokyo en 1867 (mort en 1916), il a étudié la littérature anglaise à l'université impériale de Tokyo, puis, durant trois ans, il étudia en Angleterre. A son retour au Japon, il enseigna à son tour la littérature anglaise à l'université impériale de Tokyo. Ces études de littérature anglaise ont fait de Soseki Natsume un des premiers écrivains japonais à avoir écrit des œuvres dans lesquelles l'influence de l'écriture occidentale se fait sentir.
Auteur de nombreux essais et de plus de 2500 haïkus, c'est en 1905 qu'il connut soudainement la célébrité grâce à son roman "Wagahai wa neko de aru" (Je suis un chat), une satire sur la société japonaise de l'ère Meiji. Fort de ce succès, il se consacra exclusivement à l'écriture (laissant tomber l'enseignement).
Son livre intitulé "Kokoro" ("Coeur", dans le sens spirituel du terme), qui marque les différences générationnelles grandissantes à l'époque où le Japon connut de grands changements (passage de l'ère Meiji à l'ère Taishô), est considéré au Japon comme son plus grand chef-d’œuvre.
L'importance de Soseki Natsume dans l'histoire culturelle du Japon est si grande que les billets de 1000 Yens sont à son effigie et qu'aujourd'hui encore, de nombreux écrivains s'inspirent de son travail.

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 28 octobre 2009

Sumo

"Vaincre, c'est aussi se vaincre soi-même", ou "La sûreté de soi se gagne par l'effort" sont deux devises de Kazuhiro Kirishima, ozeki (grand champion) de sumo des années 1990, dans son livre "Mémoires d'un lutteur de sumo". Contrairement à l'aïkido, relativement récent dont nous avons déjà parlé dans ces pages, le sumo est un art ancien de plus de 2500 ans. On raconte que le Dieu Takemikazuchi a défait son homologue sur les plages d'Izumo, permettant au peuple japonais dont il défendait les couleurs, de prendre possession de l'archipel. La plus ancienne bataille de mortels connue se situe en 23 avant J-C quand Nomi no Sukune, un géant de 2,35 m, a battu son adversaire, devenant ainsi le père du sumo. Une fois arrivés au stade de champion suprême de sumo, les yokozuna ne peuvent jamais être rétrogradés, mais on attend d'eux un sens de l'honneur en partant d'eux-mêmes lorsqu'ils ne peuvent plus affronter les nouveaux super-champions. Une sagesse qui devrait prévaloir dans d'autres sports mais qui n'est que rarement mise en application.

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 13 octobre 2009

Couteau japonais Haiku Damas

Comme Haiku, le couteau japonais qui aura marqué une génération de jeunes chefs émérites, les couteaux Haiku Damas ont une ligne purement japonaise avec leur manche rond en bois de Honoki marbré. La lame est en acier VG10, un acier réputé, et recouverte de 32 couches d'acier. Haiku Damas mélange l'esthétisme d'un couteau japonais traditionnel et celui d'un couteau damassé Kasumi (les lames sont identiques), sans transiger sur la qualité. La dureté du noyau en VG10 confère à Haiku Damas un tranchant durable et facile à entretenir avec une pierre à aiguiser adaptée. Mis en relief par Elle à Table en juin 2009 comme un des 10 produits ayant révolutionné la cuisine durant cette décennie. Voir tous les couteaux Haiku Damas sur notre site relatif aux couteaux japonais.

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 8 octobre 2009

One Piece


One Piece est l'un des manga les plus populaires au monde. La série d'Eiichirō Oda a débuté en 1997 et n'est à ce jour pas encore terminée. Depuis 1999, la série a été adaptée en anime et suit l'histoire originale du manga. Dans le plus pur style Shōnen, One Piece mêle à la fois aventure, action et humour décalé.
L'histoire : Après son arrestation par la Marine, c'est sur l'échafaud que le pirate Gold Roger, réputé comme étant le plus grand pirate de tous les temps, met au défi tous les hommes de trouver son trésor "le One Piece". Ce trésor inestimable conférera à celui qui le trouvera le titre de Seigneur des pirates. Les hommes du monde entier se mirent ainsi à sa recherche, faisant entrer le monde dans "l'âge d'or de la piraterie".
C'est à cette époque que l'équipage du pirate Shanks le Roux fit escale dans le village du jeune garçon Monkey D. Luffy. Toujours à l'affût d'une bêtise à faire, Luffy mangea un fruit du démon détenu par Shanks qui le transforma en "homme élastique", mais ayant pour effet secondaire de rendre incapable de nager la personne qui l'a mangé. Peu de temps après, Luffy se fit attaquer par un monstre marin, et fût sauvé par Shanks qui sacrifia son bras face au monstre. Suite à ces événements et au départ de Shanks, Luffy prit la décision de devenir pirate, de réunir le meilleur équipage et ainsi faire mieux que son modèle, Shanks, en trouvant le One Piece.

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 2 octobre 2009

Pierres à aiguiser japonaises


Les couteaux japonais ne seraient pas les couteaux japonais sans leur pendant incontournable, les pierres d'affûtage japonaises. Les couteaux ont été conçus dès le départ en tenant compte du fait qu'ils doivent s'améliorer au fur et à mesure et non se dégrader dès le premier emploi (angles les plus fins possibles pour être presque à plat - repère longitudinal - et aciers adaptés à cet affûtage même de novices). Au Japon, des pierres à eau naturelles ont toujours été employées jusqu'à l'extinction des gisements. Mais depuis deux décennies, celles-ci sont majoritairement en pierre artificielle reconstituée à base de particules d'oxyde d'aluminium, l'alumine, au pouvoir abrasif identique au quartz des anciennes pierres naturelles. L'alumine est ensuite solidifiée dans des fours électriques pour devenir de la céramique, plus dure que le métal. Vous trouverez sur le site de Chroma France de nombreux tuyaux et une vidéo de démonstration d'aiguisage pour apprendre les gestes de base qui ne sont pas compliqués du tout.
Il faut juste penser à toujours bien mouiller la pierre à eau et maintenir l'angle ainsi que la planéité de la pierre de temps en temps. Certaines pierres (K11 et K12 de Kasumi) sont livrées à cet effet avec une petite pierre d'appoint appelée "suishi". Sinon, si les déformations deviennent trop importantes on risque de casser le fil lors de l'opération, dans ce cas nous conseillons de polir la pierre avec du papier abrasif à l'eau. Lors de l'aiguisage l'utilisation de toute la surface est conseillée afin de ne pas creuser la pierre.


Vidéo de démonstration d'aiguisage par Chroma

Rendez-vous sur Hellocoton !