vendredi 27 novembre 2009

Fêtes de fin d'année au Japon

Les fêtes de fin d'année approchent, probablement avez-vous déjà commencé vos préparatifs pour ces deux événements annuels incontournables en France. Très populaires en France, comment ces deux fêtes sont-elles perçues au Japon?

Noël : Les religions dominantes au Japon sont le bouddhisme et le shintoïsme, il serait donc normal de penser que Noël ne soit pas fêté dans ce pays. Et pourtant, depuis quelques années, Noël a pris une importance assez grande. Illuminations, Père-Noël, sapins de Noël et cadeaux sont de circonstance le 25 décembre. Petites différences notoires avec les pays occidentaux, le 25 décembre n'est pas férié au Japon et n'est pas l'occasion de grands repas de famille. Les Japonais se réunissent plutôt avec leurs collègues et amis lors des "Bonenkai" (réunions de fin d'année)

Nouvel an : C'est depuis 1873 que le 1er janvier est devenu le jour officiel du Nouvel An au Japon ; avant cela, la nouvelle année était basée sur le calendrier chinois. Le Nouvel an est une fête incontournable au Japon dont la première célébration remonte à plusieurs siècles. Cet événement est étalé sur plusieurs jours, en moyenne du 29 décembre jusqu'au 5 janvier. Les jours qui précèdent le réveillon (oshōgatsu) sont l'occasion pour les Japonais d'un rite de "purification de la maison" et de régler les dettes et divers petits soucis, de manière à commencer l'année sereinement. Lors du Réveillon, se succèdent repas traditionnels, prières dans les temples et festivités familiales. Les jours suivants sont consacrés aux visites aux membres de la famille.


Rendez-vous sur Hellocoton !