vendredi 5 février 2010

Le monde du sumo en ébulliton

Le célèbre sumotori Akinori Asashoryu (dragon bleu du matin) annonce qu'il met un terme à sa carrière suite au déshonneur d'avoir été impliqué dans une bagarre dans une discothèque. D'origine mongole de son vrai nom Dagvadorj, Asahoryu n'en est pas à son premier scandale. 68ème yokosuna (le rang le plus élevé, il n'y en a guère que 2 par décennie) depuis Shiganosuke Akashi en 1624 et seul rikishi (ancien lutteur) à avoir gagné les six tournois officiels d'une même année, il a toujours été décrié au Japon et n'a jamais rien fait pour mettre ses manières au diapason de ce sport aux règles très strictes. C'est ainsi qu'il lui arrivait souvent de s'exhiber en tenue occidentale, ce qui est strictement interdit, ses écarts de conduite ont régulièrement fait les gros titres de la presse, les yokosunas se devant d'être des symboles vivants de leur sport. Asashoryu était sur la piste du record absolu de victoires, il n'en sera donc rien. Sho Hakuho, son compatriote mongol, reste seul yokosuna en activité.

Rendez-vous sur Hellocoton !