lundi 22 mars 2010

L'art du bonsaï

Bonsaï est un mot japonais qui signifie littéralement "plante sur plateau" et qui désigne les arbres miniatures cultivés en pot. D'origine chinoise, sous le nom de pénzāi, l'art du bonsaï apparait au Japon aux VI et VII éme siècle avec la migration des moines bouddhistes vers l'archipel. Il faudra tout de même attendre le XVII éme siècle pour que cet art soit totalement intégré au Japon. Contrairement à aujourd'hui, ou beaucoup de japonais de toutes classes sociales s'adonnent à la culture de bonsaï, à cette époque il était réservé aux classes dominantes.
L'art du bonsaï répond à des règles très strictes afin que chaque arbre soit à la fois unique et respectant des standards. Pour "réussir" un bonsaï, il faut tout d'abord savoir l'entretenir afin qu'il pousse bien et ne tombe pas malade. Aussi, selon la variété d'arbre plantée, il faudra faire attention à la lumière, à la température, au renouvellement de la terre et à l'arrosage. L'idéal est de déterminer de quelle zone géographique est originaire votre bonsaï et de recréer des conditions climatiques approchant celles de ce lieu.
Une fois que vous maitrisez la bonne santé de votre arbre miniature, il faut apprendre à le tailler correctement et au bon moment pour lui donner la forme souhaitée selon les standards acceptés. A savoir qu'il faut tailler les branches mais aussi les racines ! Pour tailler le petit branchage, rien de tel qu'une paire de ciseaux japonais Hatsuru bien aiguisés ! Bien entretenu, un bonsaï peut vivre très longtemps ; le plus ancien spécimen qui est exposé à Tokyo a plus de 500 ans !
Beaucoup de styles existent pour donner une forme "correspondant à l'art du bonsaï" à votre arbre, mais il ne faut pas perdre de vue la règle probablement la plus importante de cet art : "si tu aimes ce à quoi il ressemble, c'est un beau bonsaï"
Voici un petit lien externe sur les principaux (il en existe bien d'autres) styles standardisés que l'on peut donner à un bonsaï

Rendez-vous sur Hellocoton !