mardi 4 mai 2010

Tango no sekku

Le 5 mai c'est la fête des garçons, on souhaite aux jeunes garçons une croissance saine et la réussite dans leur future carrière. On réalise pour cela des décorations traditionnelles faites de banderoles de tissu en forme de carpes, hissées au bout d'une hampe, et des poupées à l'effigie de guerriers. N'en déplaise à ceux qui sont nés ce jour-là, dans l'ancien temps le 5ème jour du 5ème mois était considéré comme particulièrement néfaste. C'est pourquoi Tango no sekku fut aussi établi comme jour annuel d'observance des rituels de purification, pour se laver de ses souillures. Le Japon est plein de telles superstitions qui remontent à la nuit des temps, femmes nées dans l'année du "cheval de feu" (qui revient tous les 60 ans, la prochaine en 2016) auxquelles on prédit qu'ils tueront leur mari (ce qui fait que ces années-là on constate une diminution des naissances, les parents craignant de mettre au monde une fille qu'ils ne pourraient marier...), le nombre de traits contenus dans le nom et le prénom des enfants censé influencer leur avenir, certaines années  supposées néfastes (3, 5 et 7 ans chez les enfants), la 25ème, 42ème et 61ème chez les adultes mâles et la 19ème, 33ème et 49ème année pour les femmes (Yakudoshi), etc...  

Rendez-vous sur Hellocoton !