mercredi 7 juillet 2010

Tanabata et O-bon

Ce sont les deux traditions majeures de juillet, l'une teintée de romantisme et l'autre relative au culte des morts. 
Tanabata, le "festival des étoiles", se déroule chaque année le 7ème jour du 7ème mois, donc le 7 juillet, depuis l'an 755. C'est un des 5 festivals (gosekku) traditionnels japonais. Selon une coutume chinoise, on y célèbre les retrouvailles d'Altaïr (constellation du bouvier) et de Véga (de la lyre), deux amants cosmiques qui utilisent la Voie lactée pour se rejoindre une fois l'an. Cette célébration est l'occasion de nombreuses réjouissances associées à des rites shintô d'abstinence et d'ablution. Les jeunes filles décorent les maisons avec des hampes en bambou surmontées de lampions en papiers de couleur sur lesquels sont accrochés des bandes de papier avec des poèmes d'amour.
Du 13 au 15 juillet, c'est le O-bon. On fait des offrandes qui doivent permettre aux esprits des morts de rester en paix dans le monde où ils demeurent. Le bouddhisme a répandu la foi en un autre monde, sorte de purgatoire  où les âmes des morts se purifient et se déifient. Longtemps, les Japonais ont cru que l'âme d'un célibataire, des enfants avant 7 ans ou des morts par accident, reposaient dans un autre monde où ils ne trouveraient pas le repos.

Rendez-vous sur Hellocoton !