mercredi 25 août 2010

Couteaux japonais et design

Le design est une donnée relativement nouvelle au Japon. Jusqu'aux années 1980 leur design était anonyme à la façon des couteaux Haiku Chroma, fabriqués d'après des canons esthétiques très anciens. Et ce dans de nombreux domaines. Les produits design ne naissaient que dans les design center des grandes entreprises du secteur automobile et conformément à la structure de la société nippone, chacun devait mettre ses compétences au service de l'entreprise, donc l'individu ne pouvait se démarquer. Il n'était pas concevable non plus qu'un apport extérieur vienne troubler ce travail d'équipe. Le dénommé Komin Yamada fut le premier designer extérieur à  collaborer avec une coutellerie en 1985, une révolution au pays du soleil levant. En dehors du couteau se feront remarquer dans les années 1960 Isamu Noguchi, (1904-1988), un sculpteur paysagiste nippo-américain et Shiro Kuramata (1934-1991), sans doute le premier designer japonais dans le vrai sens du terme. A partir des années 1980 quelques designers perceront doucement mais cela commence tout juste à entrer dans les moeurs. Début des années 2000 la société Chroma en collaboration avec le studio de design allemand F.A. Porsche réussit à donner un nouvel élan au couteau japonais avec le couteau Type 301, conciliant les impératifs ergonomiques et techniques modernes avec les racines de la culture coutelière extrême-orientale. Depuis lors particuliers et professionnels ne cessent de donner une réalité commerciale à cet extra-terrestre de la coutellerie asiatique qui n'a pas pris une ride en 10 ans.

Rendez-vous sur Hellocoton !