jeudi 2 décembre 2010

Indiscrétions guide Michelin Tokyo

Le célèbre guide rouge élargit dorénavant les villes de Yokohama et Kamakura à son offre Tokyo qui est sortie cette semaine, en sus du Kyoto - Osaka (auquel est associé Kobe, la patrie du wagyu). On y recense 312 établissements étoilés (266 restaurants et 46 hôtels) dont 14 avec la mention suprême (tous à Tokyo, laquelle  représente plus de 90 % du total). Rappelons qu'en France ils sont 25 et dans le monde, 96 sur 26 guides = 23 pays. Tous les styles culinaires (soba, sukiyaki, sushi, teppanyaki et unagi, shojin ryori, izakaya, kushiage et yakitori) y figurent y compris pour la première fois bœuf, tonkatsu et oden. Pour la première fois des restaurants de fugu et de tempura font partie des étoilés. Araki fait son entrée remarquée dans le très sélect club 3 étoiles après seulement 8 mois d'ouverture, ce qui va sans doute alimenter la polémique alors qu'en France il faut de longues années d'efforts pour arriver au firmament. C'est un signe que les sushis, dont c'est la spécialité de ce restaurant sont des mets complexes, on est d'autant plus frappé que ce restaurant ne propose que... 12 couverts. A notre avis un coup de pub qui va être difficile à gérer pour ce petit local au niveau réservations! Ils sont 73 % dans la sélection à proposer de la cuisine japonaise contre 67 % précédemment. A noter qu'un bon tiers des 312 élus annonce des menus de moins de 5000 yens, 45 € au cours d'aujourd'hui, un tel rapport qualité/prix doit être unique au monde. 

Rendez-vous sur Hellocoton !