mercredi 25 mai 2011

Dorayaki - どらやき

Dorayaki - © Chroma France
Le dorayaki est un dessert japonais composé de deux sortes de pan-cakes (normalement des kasutera*) enfermant de la pâte/purée/confiture de haricots rouges (tsubu-an**). C'est assez étrange pour nous de penser qu'un dessert puisse être à base de haricots rouges, et pourtant le goût est tout à fait étonnant, assez éloigné de ce à quoi on s'attend de prime-abord. En réalité la pâte de haricot rouge a un goût relativement proche de celui de la châtaigne. Il existe d'ailleurs une recette qui s'appelle "kuri-dorayaki", où l'on ajoute de la châtaigne (kuri = châtaigne)

Recette pour une dizaine de dorayaki :

Pour la pâte de haricots rouges tsubu-an
-150g de haricots rouges
-150g de sucre


Commencez par bien nettoyer vos haricots. Puis plongez-les dans l'eau (environ 4 fois le volume des haricots). Faites les bouillir pendant 2-3 minutes, égouttez-les et refaites les cuire, à feu moyen dans 6 fois leur volume en eau. La cuisson est assez longue, comptez au moins une heure. Une fois les haricots bien cuits, il ne devrait plus rester d'eau ou presque. Ajoutez le sucre, mélangez et malaxez jusqu'à obtenir une pâte plus ou moins lisse selon si vous préférez avec ou sans morceaux.

Vous pouvez trouver cette pâte déjà préparée sous le nom d'anko et parfois aussi sous le nom d'azuki. Mais attention car "Azuki" c'est aussi les haricots rouges non préparés.

Pour les "pan-cakes"
2 œufs
100g de sucre
3 cuillères à café de miel
1/2 sachet de levure
2 cuillères à café de mirin
150g de farine
130ml d’eau

Battez les oeufs dans un saladier, ajoutez-y le sucre, le miel, la levure et enfin le mirin. Mélangez bien. Ajoutez progressivement la farine pour obtenir une pâte très épaisse, que vous rendrez bien lisse avec l'eau. Le résultat doit être assez épais pour que la pâte ne se répande pas dans la poêle lors de la cuisson.
Faites donc chauffer la poêle ou la crêpière, huilez-la légèrement à l'aide d'une feuille de papier absorbant. La cuisson le passe à feu doux. Avec une louche versez la pâte en cercle par petites quantités. Les cercles font entre 6cm et 8cm de diamètre. Dès que la surface commence à faire des bulles, retournez le gâteau avec une spatule pour cuire l'autre face. Le second côté cuira tout aussi vite que le premier. D'aspect, le pan-cake doit être légèrement bruni des deux côté et encore un peu jaune au milieu. Sous l'effet de la levure il doit avoir bien gonflé.

Il ne reste plus qu'à étale de la pâte de haricots rouges sur un gâteau et de recouvrir avec un autre pour finir la recette. Accompagnez ce dessert d'un thé vert ou d'un café chaud ou glacé.

*kasutera = sorte de "sponge cake" japonais
**tsubu-an = tsubu signifie "grain" et an est le diminutif de anko qui est la purée de haricot rouge. Littéralement donc, confiture avec des morceaux.

Rendez-vous sur Hellocoton !