mercredi 11 mai 2011

La langue japonaise descendrait du coréen

Le japonais est la 6ème langue la plus parlée dans le monde. La langue des origines ne possédant pas d'expression écrite, il est très difficile de savoir d'où elle vient. On soupçonne une parenté avec les langues malayo-polynésiennes mais une récente étude basée sur la génétique soutient qu'elle viendrait de la péninsule coréenne. Les chercheurs ne sont pas d'accord. Certains affirment que le peuplement initial de l'archipel il y a 12.000 à 30.000 ans serait le détonateur linguistique, avant l'arrivée bien plus tardive de peuples en provenance d'Asie. Mais des découvertes archéologiques récentes au travers de l'analyse d'ADN contenus dans les fossiles, contredisent cette thèse. Selon la technique récente et encore controversée de l'Université d'Auckland dénommée phylogénétique, Sean Lee et Toshikazu Hasegama ont dressé un arbre génétique dont la modélisation informatique indique que tous les dialectes japonais descendent d'un ancêtre commun datant d'environ 2000 ans avant J.C. Or c'est précisément à cette date qu'eût lieu une grande vague d'immigration coréenne. Et c'est encore un coréen, un dénommé Wani, qui au 3ème siècle après J.C., apprit l'apprentissage des idéogrammes chinois aux Japonais ; ceux-ci adoptèrent d'emblée les caractères chinois (les kanjis) qui correspondaient aux sons de leur langue, leur permettant d'écrire phonétiquement sans se soucier du sens original chinois, avant d'établir un syllabaire propre. Plus besoin dès lors de louer les services d'un messager (Kataribe) comme cela se pratiquait avant pour annoncer un évènement important à quelqu'un. A l'arrivée le vocabulaire japonais est très ambivalent, plusieurs strates en ont compliqué la grammaire, des vocables recouvrent plusieurs notions, au point que "bleu" peut vouloir dire "vert". Langue subtile favorisant les ellipses ou l'association de contraires dans une même phrase; on peut en peu de mots décrire la réalité et dire ce qu'on pense.


Rendez-vous sur Hellocoton !