vendredi 9 décembre 2011

Eléments chimiques aciers japonais


Acier Aogami - ©
Carbone
C'est l'élément le plus important présent dans les aciers. Augmente la dureté et la longévité du tranchant. A partir de 0,6 % de carbone on entre dans une qualité supérieure, tamahagane au japon = acier précieux. 
Chrome
Pour l'inoxydation. "Stainless steel", un couteau l'est à partir de 13 % de chrome. Attention : cela ne veut pas dire qu'il n'oxyde jamais, cette couche d'oxyde de chrome forme une barrière séparant l'acier de son milieu. Conséquence : plus on met de chrome, moins le couteau coupe. A 18 % (cas des couverts, 18/10 = 18 % de chrome et 10 % de nickel), il ne coupe plus du tout.
Les aciers Aoko, Aogami et Shirogami (couteaux artisanaux Chroma) sont ainsi respectivement entre 1 et 1,4 % de carbone, 0,30 et 0,50 % de chrome (0 chrome pour Shirogami), tandis que les couteaux classiques Chroma sont entre 0,6 et 1,0 % de carbone et 13 % de chrome. Les premiers nécessitent plus d'entretien. La coutellerie est un art difficile et souvent un compromis de confort.
Cobalt
Permet de monter plus haut en température, améliore la ductilité (capacité du matériau à se déformer sans se rompre). Notamment associé aux aciers extra-durs. Exemple : VG10 (Kasumi, Haiku Damas).
Manganèse
Très important pour la fabrication. Désoxydant et dégazéifiant (évacuant l'oxygène du métal en fusion). Présent à faibles doses (0,20 à 0,30 %) pouvant aller jusqu'à 0,60 % (Masahiro, double traitement thermique = double expulsion d'oxygène). Souvent associé au silicone, aux mêmes propriétés.
Molybdène / vanadium
Présents dans beaucoup d'aciers. Propriétés désoxydantes. Le manganèse améliore la fabrication en maintenant constante la dureté de l'acier à haute température tandis que le vanadium aide à la formation de carbures.       
Nickel
Rajoute de la dureté et crée des portions brillantes dans les damas.
Tungstène
Exemple  : Mac sashimi. Le carbure le plus dur, juste en dessous du diamant, équivalent au niveau de dureté du rubis ou du saphir. Permet d'obtenir une pièce avec d'excellentes caractéristiques mécaniques notamment une grande résistance à l'usure. En sus d'un fort taux de carbone, les aciers Aoko et Aogami ont entre 1,50 et 2,00 % de tungstène. Cas de Haiku Kurouchi et Haiku Itamae.

Rendez-vous sur Hellocoton !