jeudi 24 mars 2011

Le Kyūdō (弓道) - La voie de l'arc

kyudoka - ©
Issu de l'archerie de guerre japonaise, le Kyūdō moderne est pratiqué en tant que développement physique et spirituel. Une certaine philosophie découle de la pratique de cet art martial. Il ne s'agit pas ici de simplement placer une flèche au centre d'une cible, mais également de pratiquer des tirs "purs et bien pensés", où l'attitude, le mouvement et la technique s'unissent dans un état de parfaite harmonie. Comme dans beaucoup d'autres arts martiaux japonais, le respect de l'autre et la courtoisie sont des éléments essentiels à la pratique du Kyūdō. Dans le manuel d'art martial L'Héritage des guerriers, Yagyû Munenori (1571-1646) assène : "quand on tire à l'arc, si on pense que l'on tire à l'arc, la cible bouge et ne se stabilise pas". 
En tant qu'art martial à part entière, le Kyūdō se pratique lui aussi dans un Dōjō. L'archer se trouve généralement à couvert du bâtiment et la cible à l'extérieur.
Les arcs utilisés pour pratiquer le Kyūdō sont très grands, les plus petits modèles atteignant déjà 2 mètres. La longueur de l'arc varie selon la taille de l'archer qui l'utilisera. L'autre particularité de cet arc est son asymétrie. La poignée ne se trouve pas au milieu de la longueur mais dans le premiers tiers du bas. L'arc étant plus grand que la moyenne, les flèches le sont également : la corde tendue à son maximum, sa course se fini derrière l'oreille.
Toujours considéré comme l'un des plus nobles arts martiaux du pays, ce sport est encore aujourd'hui très pratiqué au Japon malgré ses règles extrêmement rigoureuses.

Kyudo en dojo - ©

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 23 mars 2011

Apocalypse zéro | Tokyo magnitude 8.0

Nous reprenons les activités normales après le premier choc passé car la vie a repris dans l'archipel et ce ne serait pas japonais de s'affliger, le peuple japonais attend de nous autre chose que du réconfort à présent.
Coïncidence, le manga Kakugo No Susume traduit en Apocalypse Zéro en français résonne douloureusement au vu de l'actualité du moment. L'histoire : trois années d'activité sismique et d'éruptions volcaniques ont conduit au début du XXIème siècle à la mort de millions de gens et le monde au bord du chaos. De nombreuses espèces ont muté, y compris l'homme, sous les effets de la radioactivité libérée par les désastres récents. Kakugo et sa sœur Harara se battent dans ce monde de violence pour tenter de ramener un semblant de paix. Clin d'oeil à notre blog : l'armure de Harara s'appelle... Kasumi comme les couteaux du même nom. Ce shonen qu'on n'espère pas prémonitoire de Yamaguchi Takayuki a été créée en 1996.

© Wakanim
Autre œuvre qui traite également de ce sujet, "Tokyo magnitude 8.0" qui vous fait vivre à travers les yeux d'une jeune écolière ce qu'il pourrait se passer si un séisme de cette intensité frappait directement Tokyo. Sorti en 2009, l'animé montre que les Japonais, en dépit de leur stoïcisme toujours apparent, redoutent le Big One, et les dégâts considérables qu'il occasionnerait s'il frappait une mégalopole comme Tokyo.

D'après le mangaka Motorô Mase invité du récent salon du livre de Paris, le drame nucléaire récent va influencer les artistes du monde entier dans les prochaines années. Pour l'instant la production des mangas dont la France est le second marché au monde, risque d'être fortement perturbée, mais une fois repartie, le thème nucléaire va sans doute être très prolixe. 
Kakugo, autre coïncidence, peut se traduire en "résolution". Nous avons admiré le sang-froid japonais les premiers jours de la catastrophe qui en Occident se serait sans aucun doute soldée par une panique. Ce fatalisme profondément ancré dans le peuple japonais habitué aux catastrophes n'est pas une attitude passive, mais une forme de résolution : il n'y a pas le choix, il faut faire face. Nous préférons retenir de ce message cette dernière envolée porteuse d'espoir.


Bande annonce de "Tokyo magnitude 8.0" (VO)


Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 15 mars 2011

Seki et Sakaï épargnées

Aujourd'hui nous sommes tous affectés au vu des malheurs qui s'abattent sur le Japon.Voici ce qu'en dit Katsumi Sumikama, PDG de la société Kasumi.la célèbre marque de couteaux damassés

"Thank you for your deep worry about Japan and us. A powerful Tsunami spawned by the largest earthquake in Japan's history attacked the eastern coast on March 11th, sweeping away whole towns and villages in enormous and unbelievable scale, 9.0 magnitude. The announcement for the number of deaths and missing people is getting larger and larger, and it is said about 5,000 people today 14th March.  TV news is, however, reporting that the tens of thousands people are still out of contact in some towns, therefore, this big number of people seems to be hopeless.  All the places after this disaster look just hellish sights and nothing there except a heap of debris. In our area Seki city in about the center of mainland, we only felt a small earthquake fortunately and no damage was caused at all.  Japanese citizens were expecting to welcome a beautiful spring with cherry blossom soon, but this disaster completely changed the world.  Government is trying the best to rescue the people who survive as many as possible declaring most emergency rule, and we are also having relief crews and supplies from other countries. This is a catastrophe which really should not be real. Whole Japan go into mourning for victims from this disaster and pray for missing people to be alive as many as possible, and we all hope the sufferers will be helped with enough food, water, cloth and place to stay as soon as possible. We sincerely appreciate you all for sharing your thought with Japan in this situation.
Best regards, Katsumi Sumikama"

Les villes de Seki dans la préfecture de Gifu, 95.000 habitants, et de Sakaï près d'Osaka, 85.000 habitants, d'où proviennent nos couteaux japonais, ne sont pas affectées cette fois-ci, ni l'île de Tosa (Haiku Kurouchi) au sud de l'île principale, mais l'ampleur de la catastrophe désorganise le pays entier. Les aéroports d'Osaka-Kansaï et de Nagoya-Chubu ont atteint leurs limites de capacité en raison du report de frêt suite à l'embargo décrété à Tokyo, le port de Nagoya fonctionne mais priorité est donnée aux denrées périssables. Katsumi parle d'attaque de la part du  tsunami, au travers de ce message on sent la profonde meurtrissure qui restera sans doute gravée à jamais dans l'âme japonaise. Hélas le ministère des Sciences estime à 87 % les chances qu'un tremblement de terre de magnitude 8 frappe la région de Nagoya au cours des 30 années à venir.

Afficher Seki, Sakai, Tosa sur une carte plus grande

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 11 mars 2011

Tsunami au Japon

Tsunami - ©
L'actualité nous rappelle que le Japon est très exposé aux tremblements de terre. Ce matin le plus sévère depuis 140 ans, 8,9 sur l'échelle de Richter qui va jusqu'à 10, frappa l'archipel, suivi d'un tsunami de 10 mètres qui ravagea la côte nord-est près de Sendaï. Depuis qu'ils sont répertoriés par les météorologues, seuls 7 d'entre-eux se situaient au-dessus de 8, c'est dire son importance. Le Japon est certes celui des pays les mieux préparé à toute éventualité ayant même relevé ses normes sismiques depuis le tremblement de terre de Kobé en 1995, mais les conséquences sont toujours terribles. Le présent séisme soulève l'émotion du monde entier. Dans un pays développé comme le Japon l'inquiétude principale va vers les centrales nucléaires, à Onagawa et Miyagi des incendies s'y sont déclarées, d'ailleurs le gouvernement japonais vient de promulguer l'état d'urgence. Ce qui fait peur c'est qu'une rupture des canalisations de refroidissement puisse entraîner une fuite de liquide radioactif. Ce cas extrême n'est pourtant jamais arrivé, les centrales y compris françaises, sont en béton armé offrant peu de prise au feu (il y a très peu de combustible autre que nucléaire dans une centrale) et respectent des normes drastiques inspirées du Japon justement. Dans le Pacifique l'inquiétude est vive à cause du tsunami, si Taïwan ou Hawaï sont bien préparés ce n'est pas le cas des Philippines, de la Nouvelle Guinée ou encore de Nauru. Le territoire français des Marquises est aussi concerné et devrait recevoir la vague qui avance à 700-800 km/h, vers 18 heures.
On s'attend à une recrudescence de catastrophes dans les semaines à venir. La cause suggérée : la pleine lune du samedi 19 mars, la plus spectaculaire depuis 20 ans. Précisément elle sera au plus proche de la terre à 356.577 kilomètres, tellement près que la luminosité va augmenter de 30%. Effet d’attraction qui augmente les marées, les scientifiques pensent aussi que l’attraction lunaire peut faire bouger l’écorce terrestre et provoquer des déplacements des plaques tectoniques. Les dernières grandes pleines lunes ont toutes été suivies de nombreux événements climatiques meurtriers pour des milliers de personnes, et on estime que le séisme de magnitude 9 enregistré en Indonésie en janvier 2005 peut être dû à l'activité de la Lune. Astre pouvant devenir désastre, les Japonais qui lui vouent un vrai culte ne s'imaginent sans doute pas ses meurtrières conséquences.  
© Afp/Y. Shimbun
Plus de photos : vue du sol - vue du ciel

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 10 mars 2011

Shinkansen Hayabusa

Le quotidien La Tribune informe du lancement du nouveau et futuriste train rapide Hayabusa. Hayabusa signifie buse (busa) rapide en japonais et désigne le faucon pélerin. Mis en service le 5 mars 2011 il va permettre de gagner 2h30 sur 5 de voyage sur un trajet Tokyo - nord du pays (700 km), roulant à plus de 300 km/h. A l'intérieur un confort inégalé jusqu'à présent à la façon de ce que font les compagnies aériennes avec leur première classe. Sur ce point le Shinkansen avait déjà fait fort, par exemple au Japon toutes les places sont orientées dans le sens de la marche et sont suffisamment espacées. Sur le Hayabusa nourriture et boissons sont gratuites sur le trajet en 1st class. Tarif  : 26.360 Yen, le prix le plus bas en seconde classe : 16.870 Yen. D'après le journal Mainichi Daily News, le premier train parti de Tokyo afficha complet lors de la pré-vente du 2 février en... 40 secondes. Faut-il préciser qu'au Japon les trains arrivent toujours à l'heure ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Banzaï !

Mais que signifie réellement ce terme ? Littéralement banzaï veut dire 10.000 ans, il est donc connoté longue vie. Le mot banzaï s'utilise lors de célébrations ou d'encouragements comme un toast porté par toute l'assemblée. A ne pas confondre avec kanpaï. Il se crie trois fois en levant les mains au ciel. Ce n'est pas un cri de guerre contrairement à ce qu'on pense en Occident, cette croyance provient du fait que les kamikazes le poussaient avant de mourir, cela vient de tennouheika banzaï qui veut dire "longue vie à l'empereur".
Variantes : 
Shinro shimpu, banzai ! : lors de mariages, longue vie et bonheur aux mariés
Raihin no minasama, banzai ! : longue vie et bonheur à tous les invités
Cette expression s'utilise souvent lors des rites de passage si nombreux dans la vie des Japonais comme lors des anniversaires particuliers qui viennent contrebalancer les années néfastes, les yakudoshi (yaku = calamité en japonais et doshi, année, 42 ans pour les hommes et 33 pour les femmes) : les ga no iwaii où l'on remercie d'être arrivé à cet âge, à 60 ans (kanreki), 70 (koki), 80 (sanju) et 90 ans (sotsuju) ainsi qu'aux âges symboliques 77 (kiju = joie ou longue vie), 88 (beiju) et 99 ans (hakuju).

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 7 mars 2011

Poulet teriyaki donburi

Tout d'abord je tiens à remercier Ayako pour la recette originale, testée et retranscrite pour vous ici. En raison des ingrédients que j'avais à ma disposition, j'ai remplacé les épinards en branche de la recette originale par du poireau.

Poulet teriyaki donburi

Donburi = gros bol de riz avec une garniture par dessus, ici  donc du poulet à la sauce teriyaki, des oeufs "en omelette" et du poireau. Une idée originale pour remplir vos lunchbox ou pour un repas japonais original, 100% fait maison, qui vous fera découvrir autre chose de la cuisine japonaise que les sushis.
Avant tout, il faut savoir qu'il est possible d'acheter de la sauce teriyaki déjà prête dans le commerce, mais c'est tellement simple à faire qu'il serait dommage de ne pas la préparer soi-même.


Rendez-vous sur Hellocoton !