jeudi 16 février 2012

Joël Robuchon et le Japon

Yebisu Garden Palace - ©
Hommage à Joël Robuchon, le plus japonais des chefs français.
Sur le blog de Chroma France on aime évoquer les contrastes autant que les symbioses entre le Japon et la France, avec Joël Robuchon on met... les pieds dans le plat car ce monument de la gastronomie française entretient une relation particulière avec ce pays depuis 35 ans, marquée en 1994 par la parution au Japon du livre "Lʼart de vivre de Joël Robuchon" en 5 volumes.  Mais en 1996 celui-ci, à la surprise générale, rend son tablier à l'âge de 51 ans, exténué et échaudé par une cuisine française figée dans ses traditions. Fin du premier acte.
Cuisinier du siècle selon Gault et Millau, certains avaient ironisé un peu vite sur siècle passé, avant que le génie ne revienne de sa retraite en 2003 avec un nouveau concept, l'Atelier. Et depuis la success-story s'est emballée. 15 restaurants dont 4 au Japon et un restaurant japonais en France, à Monaco, le Yoshi, ouvert en 2009. Et 26 étoiles Michelin, record planétaire. Au Japon, le plus emblématique est le Yesubi Garden Place, un 3 étoiles Michelin dans une réplique d'un château français du XVIIIème siècle. Cernés par des miroirs dans une atmosphère galerie des glaces, l'équipe de Joël Robuchon y propose un menu de dégustation de 18 plats ! Dans le même endroit, son second restaurant, La Table, deux étoiles Michelin, représentatif de la cuisine fusion qui mélange influences européennes et japonaises. Toujours à Tokyo, à Roppongi, L'Atelier met plus de produits locaux à la carte. Le 4ème restaurant est situé à Nagoya, et il y a aussi Le Café à Nihonbashi. Le chef est devenu une vraie idole au là-bas. A Monaco c'est dans l'autre sens, le Yoshi adapte la cuisine kaiseki au goût français car d'après le chef certaines textures et goûts, notamment ceux trop fermentés, ne plaisent pas à la clientèle occidentale. Joël Robuchon n'est certes pas 3ème dan de judo comme Thierry Marx, l'autre chef français adepte de la culture et des produits nippons, mais contribue à créer des liens entre les deux pays qui se livrent une bagarre homérique par guide Michelin interposé (au sein des 3 étoiles les deux pays représentent 54 des 101 établissements récompensés au monde en 2012). Joël Robuchon apporte 7 étoiles au pays du soleil levant. Chapeau bas !

Rendez-vous sur Hellocoton !