mardi 3 avril 2012

Homunculus - ホムンクルス

Tome 1 - Edition Tonkam - ©
Bien loin du style shônen, le manga qui fait l'objet de cet article appartient au style seinen, un genre pour public adulte qui se caractérise par une trame plus complexe basée davantage sur des dialogues, des dessins et un univers plus réalistes ainsi que bien souvent par la présence d'érotisme et/ou de violence.
Homunculus est une série aujourd'hui terminée qui compte 15 tomes, écrite et dessinée par Hideo Yamamoto. L'ensemble des volumes ont été traduits et publiés en français par l'éditeur Tonkam.

L'intrigue : Susumu Nakoshi vit dans sa vieille voiture entre un luxueux hôtel où il avait ses habitudes et un parc qui abrite de nombreux SDF. Perdu entre ces deux mondes, ne sachant plus qui il est, plus grand chose ne lui importe. C'est dans ce contexte qu'il est abordé par Manabu Ito un jeune étudiant en médecine, fils d'un riche médecin. Celui-ci s'intéresse à l'Homme sous toutes ses coutures et entreprend fréquemment des expériences visant à approfondir ses connaissances. Il propose ainsi à Monsieur Nakoshi 700 000 Yens en échange de sa participation deux semaines durant à son expérience, dont le but est de déterminer si l'être humain peut ou non acquérir un sixième sens grâce au procédé de la trépanation comme le prétendent certaines civilisations et groupuscules. Bien que dans le besoin d'argent, l'idée de se faire percer le crâne n'enchante guère Susumu qui refuse donc l'offre du jeune étudiant en médecine. Le lendemain alors qu'il retourne à sa voiture après avoir pris un repas avec les SDF du parc, Susumu s’aperçoit que celle-ci a été enlevée par les services de la ville pour mauvais stationnement. N'ayant pas les moyens de la récupérer et étant la seule chose à laquelle il tienne réellement, il finit par accepter l'offre de Manabu. Après l'opération, l'expérience commence et très rapidement Susumu aperçoit des choses bien curieuses. Il est capable de voir des homunculus, une déformation de l'apparence réelle des gens semblant révéler une facette d'eux invisible aux autres.

Cette œuvre nous plonge ainsi rapidement dans un monde dans lequel le personnage principal en quête de lui même, trouve petit à petit des réponses au travers des autres et mène à l'interrogation sur notre société; entre SDF et riches, lycéens et yakuza, apparence et sentiments. Un scénario qui se révèle au final très noir et troublant mais totalement captivant. L’auteur également connu pour la série actuellement en cours Ichi the killer (Rien à voir avec Ichi le héro de Zatoichi) nous livre un pur seinen bien ficelé, qui montre que c'est aussi ça, le manga : des dessins fouillés, une trame recherchée qui tient debout et une ambiance entre thriller et drame digne des meilleurs films du genre !

Dessins réalistes de qualité - ©


Les homunculus de M. Nakoshi - ©


Rendez-vous sur Hellocoton !