lundi 16 avril 2012

Les armes des ninjas

Kyogetsu-shoge - ©


Les ninjas disposaient d'un arsenal redoutable dont de nombreuses adaptations propres, parmi les plus emblématiques  :
- le kyoketsu-shoge, long couteau à deux lames dont l'une recourbée. Relié à une corde, l'instrument devenait un grappin (voir ci-contre) 
-  sarbacanes kusari-gama qui envoyaient des flèches empoisonnées
- les armes en forme de griffe de chat ou de tigre
- les armes de jet : shiruken, étoiles à bords tranchants, et fukumibari aiguilles plates dissimulées dans la bouche et crachées au visage de l'adversaire. Les shiruken étaient déjà utilisés par les samouraïs mais les ninjas les adapteront en multipliant les faces coupantes (= shaken), elles étaient rarement mortelles mais servaient à décontenancer l'adversaire en combat singulier
- des griffes de pied pour un meilleur appui à l'escalader des murs
- des faucilles de paysan parfois attachées à des chaînes et utilisées comme fléaux (kusarigama, ci-après)
Kusarigama - ©


 - une dague munie d'une garde courbée vers l'avant pour bloquer l'attaque d'un sabre
 - le ninjato, sabre court de 50 cm, porté dans le dos pour permettre une meilleure liberté de mouvement, sa garde était carrée, permettant de s'en servir comme marche-pied pour escalader un mur
Tiré de : "Une histoire des samouraïs" de Robert Calvet chez Larousse



Rendez-vous sur Hellocoton !