vendredi 29 juin 2012

Le train au Japon

En flânant sur Pinterest ces derniers temps, je suis tombé par hasard sur de superbes photos de trains japonais, ce qui m'a immanquablement rappelé que là-bas, c'est le moyen de transport phare. Adoré par les petits mais aussi par les grands, parfois même à tel point qu'il sont désignés comme otaku* des trains, le train japonais se singularise de tous leurs homologues par de très nombreux critères.
Tout d'abord, le Japon étant composé de 4 grandes îles principales dont le centre est invariablement très montagneux et les littoraux chargés de villes, il n'y est pas simple de s'y déplacer rapidement. Sur les longs trajets la voiture vous fera passer à coup sûr soit par des routes suivant le relief local (sinueuses et ne permettant pas d'y rouler rapidement, 70km/h au mieux) et/ou par des autoroutes tout aussi limitées en vitesses (80~90km/h max) et accessibles à des tarifs tout à fait dissuasifs. En plus de cet inconvénient, la voiture devient vite un gouffre financier lorsqu'il s'agit de stationner dans une grande ville. L'avion quand à lui ne permet dans tous les cas que d'effectuer une partie du trajet, il n'y a pas des aéroports à tous les coins de rues, surtout à l'intérieur des îles.
Le train s'est donc rapidement développé et facilement imposé comme LE moyen de transport rapide et sûr au Japon. Le réseau y est donc très étendu, desservant les très grandes villes comme les villages reculés. Il existe donc sur ces lignes un nombre très important de trains différents, en partie géré par la compagnie nationale JRLines. Bien que très différents dans leur conception tous les trains japonais dans lesquels j'ai eu le plaisir de monter ont un point en commun : leur propreté hallucinante. Même les plus vieilles rames dont le design ne trahit pas leur âge sont immaculées comme au premier jour.

Les plus connus des trains japonais sont certainement les shinkansen, le penchant nippon du TGV. Il en existe de nombreuses versions, de la première dénommée série 0 qui reliait Tokyo à Osaka à la vitesse de 220km/h en 1964 au dernier né baptisé Hayabusa qui a une vitesse de service de 300km/h. Le train bien qu'assez onéreux demeure le moyen de transport le meilleur marché au Japon. La meilleure façon d'en profiter lorsque l'on se rend au Japon est de se munir d'un Japan Rail Pass qui permet un usage illimité de presque toutes les lignes de la JR compagny.
Je ne suis pas un spécialiste des trains, je ne saurais donc nommer tous les types de locomotives existantes au Japon, mais vous trouverez un aperçu dans les quelques vidéos ci-dessous et sur le blog de densha otaku






*Otaku est un terme désignant les personnes passionnées (peu importe par quoi, mais souvent les jeux vidéos ou les manga) à tel point qu'il n'y a plus rien d'autre qui compte. Cela a souvent dans la bouche des japonais une connotation plutôt négative.

Rendez-vous sur Hellocoton !