vendredi 13 juillet 2012

Faq affûtage 1

Notre post sur les pierres à aiguiser a soulevé pas mal de questions auxquelles nous allons nous efforcer de répondre au moyen de ce nouveau fil conducteur. Voici déjà les 3 premières les plus fréquemment posées.

Faq1 : choix entre pierres naturelles ou céramiques ?

Voilà une première Faq facile. Pour nous qui en avons un peu l'habitude en Alsace (pays de grès, avec lequel on aiguisait entre autres les sabres de la Manufacture Royale d'Armes blanches de Klingenthal au XVIII-XIXème siècle et dont on aperçoit encore des meules dans les anciennes granges paysannes).  
Aujourd'hui les pierres naturelles ne sont plus qu'au nombre de deux :
- les pierres belges (cuticule)
- les pierres d'Arkansas
Problème : elles sont pratiquement inutiles car à grain ultra-fin (6000 à 8000), nécessitant donc l'apprêt avec une pierre moins fine. Les Washita, également américaines, pourraient compléter avec un grain plus dur mais sont peu répandues. 
Au Japon les carrières sont quasiment épuisées. Leurs pierres, comme les couteaux, étaient très pensées, elles se distinguaient par un liant très tendre, les grains usés se détachant facilement au profit des neufs en-dessous, de la sorte on aiguisait toujours sur des bons grains. Mais ces pierres se creusaient  aussi vite. Aujourd'hui tous les spécialistes vous le dirons, si elles n'apportent aucun avantage, utiliser des pierres naturelles est un geste contre-nature au propre et au figuré. Aujourd'hui les pierres synthétiques ont dépassé en qualité les pierres naturelles : moins friables, plus régulières, sans aspérités, pour toutes les finesses.  

Rendez-vous sur Hellocoton !