vendredi 27 juillet 2012

Faq affûtage 4, le morfil

Je dispose d'une bonne pierre, ai visionné la vidéo de Chroma et bien observé les règles de base pour affûter mon couteau, mais je n'y arrive toujours pas, qu'est ce qui cloche ?
Il se peut tout simplement que vous n'ayez pas aiguisé assez longtemps ou n'avoir pas poursuivi le processus jusqu'au bout. Nous devons ici introduire la notion de morfil. 
Le morfil ce sont les aspérités qui restent sur le tranchant d'un couteau après passage sur la pierre. Lorsque vous aiguisez un côté de la lame apparaissent du côté opposé de la lame des petites ébarbures qui dépassent. On les sent au bout du doigt en allant du dos d'une lame au tranchant, du haut vers le bas (pas en appuyant sur le fil, sinon prenez l'ongle pour vérifier). Si vous avez peur de vous couper, on peut le vérifier à l'oreille : prenez un bâtonnet d'ouate et passez le du dos vers le fil, là où réside du morfil on entendra un grattement (et l'ouate accroche). Cela n'a rien de sorcier, il faut que ce morfil apparaisse. Mais lorsqu'on aiguise le second côté de la lame, le morfil repasse logiquement du côté initial et ainsi de suite. Il nous faut donc enlever ces presque imperceptibles bavures d'acier pour avoir un tranchant net... et sans bavure.
Enlever le morfil  
- à la fin de votre aiguisage, enlevez la limaille (pâte noire) et lavez la pierre
- ensuite passez rapidement (à plat) un côté après l'autre sur la pierre, sans appuyer et contrairement à l'aiguisage, pas vers le fil
- au fur et à mesure le morfil passe donc d'un côté à l'autre jusqu'à devenir friable et au final, casser
C'est ce geste que faisait le barbier d'antan avec un cuir chargé d'oxyde de chrome. 
Pour savoir si vous avez éliminé tout le morfil coupez une feuille de papier, elle ne doit pas s'arracher. Mieux : rasez un peu les poils du bras (dans les deux directions, ils repousseront bien assez vite...).


Rendez-vous sur Hellocoton !