mardi 19 mars 2013

Kagami Biraki

Tonneaux de saké dans le parc Yoyogi - © Chroma France
Kagami Biraki est une très ancienne fête shinto qui avait lieu au début de la nouvelle année. Elle était l'occasion de faire le point sur l'année passée et, principalement chez les guerriers et dans les dojo, le moment d'effectuer un renouveau spirituel et matériel (réfection des dojo, des armes et armures). La fête tire son nom des gros barils de saké qui sont bus pendant la célébration. Vu de dessus, le fût ressemble à un gros miroir (kagami), que l'on rompt pour en tirer le saké. Si le baril de saké est bien brisé pour être ouvert, le sens spirituel de la fête est plutôt celui d'ouvrir (hiraku) le miroir que de la casser.

Si l'on parle de cette fête aujourd'hui plutôt qu'au mois de janvier, c'est parce que le 17 avril, Thierry Marx (chef étoilé et membre du jury Top Chef) et l'équipe japonaise des cuisiniers du Mandarin Oriental Paris (Tamaki Yoshida, Atsuko Koizumi, Mai Furuta, Terumitsu Saito, Ayako Masaki) feront découvrir la culture japonaise en proposant la cérémonie traditionnelle Kagami Biraki et un menu spécial au restaurant Camélia. À 20 h 30, munis de marteaux en bois, ils briseront le couvercle d'un tonneau de 72 litres de saké Junmai Ginjo, venu tout spécialement du Japon. Ils utiliseront ensuite des louches de bois pour remplir de saké des masu (coupe de bois en forme de boîte). Le menu spécial 'Kagami biraki' comprenant un masu de saké et de nombreuses spécialités japonaises sera servi de 19 heures à 23 heures au tarif de 55 € par personne.


Rendez-vous sur Hellocoton !