mardi 15 octobre 2013

Un chef français équipé de pied en... Cap

David Thomas
Bon nombre de chefs en France et à l'international travaillent quotidiennement avec nos couteaux, nous ne pouvons les citer tous. Nous vous présentons ici un de ces parcours atypiques qu'on a pensé mettre en relief pour son caractère exotique et familier à notre thème, le couteau japonais.
Il s'agit de David Thomas qui a déjà maintes fois croisé la route des couteaux Chroma. Ce jeune chef de 31 ans diplômé de l'institut Vatel à Lyon en 2003 exporte le savoir-faire culinaire français en Afrique du sud (Namibie) depuis quelque temps déjà après être passé par divers établissements français. De son passage chez Nicolas Le Bec à Lyon date son premier contact avec nos couteaux, à l'époque des Kasumi Titanium. Puis il ouvrit Les Lulus à Lyon avant de s'envoler en 2009 pour la Namibie où il ouvre le Lyon des sables. Cuisine d'influence française, légèrement métissée, utilisant des produits locaux (viande de chasse, poissons). C'est une sacré prise de risques car plutôt délicat d'ouvrir un tel restaurant dans un pays comme la Namibie, surtout dans une ancienne église, complètement rénovée. Puis le restaurant déménage sur le front de mer, les pieds dans l'eau, coincé entre les premières dunes et la baie de Walvis Bay où les dauphins, baleines et lions de mer animent les journées. En 2010, 2011 et 2013 David Thomas remporte le titre de chef namibien de l'année et en 2011 il représente son pays d'adoption lors du Global Chef Challenge pour l'Afrique et le Moyen Orient, à Abu Dhabi. Il récolte une médaille de bronze pour sa première compétition internationale. Le besoin en couteaux de compétition se faisant sentir, David opte pour Haïku de Chroma que de nombreux compétiteurs de ces marathons de cuisine affectionnent pour leur légèreté et confort longue durée. L'approche ergonomique dans sa préhension (qui, rappelons le, n'est pas récente, elle a plus de 500 ans) a souvent été mise en exergue par les spécialistes des concours culinaires faisant remarquer que les couteaux Haïku ne crispent pas les muscles de la main contrairement à de nombreux couteaux engendrant crampes, tendinites ou troubles musculo-squelettiques après des heures de maniement. Un critère de sélection  du manche dont on ne tient pas assez compte à notre humble avis et qui est une de nos pistes de réflexion dans notre assortiment coutelier. 
De passage à la Réunion David complète son arsenal avec les couteaux type 301 Design by F.A. Porsche ("couteaux au top, vraiment géniaux") au couple ergonomie/tranchant légendaire. Il prend goût aux concours et en 2013, chez lui en Namibie, décroche la médaille d'argent au GCC. Début septembre 2013, à Johannesburg en Afrique du Sud, David Thomas est coach et capitaine de l'équipe culinaire namibienne avec laquelle il remporte la première édition de la coupe culinaire d'Afrique, face à des pays comme l' Afrique du Sud, Dubaï, Kenya, etc... Une victoire qui a un grand retentissement pour un si petit pays comme la Namibie. Une semaine après, cette fois à Durban, sur la côté est sud africaine, David remporte la plus grosse compétition nationale et devient chef de l'année en Afrique du Sud. La success-story continue, David va à présent prendre en charge la formation des jeunes chef namibiens. Quelque chose nous dit qu'on n'a pas fini d'entendre parler de lui. 



Rendez-vous sur Hellocoton !