mardi 28 janvier 2014

Haiku, le couteau poète

La philosophie zen a fortement imprégné l'inconscient collectif du Japon. La cuisine y est un art au même titre que l'ikebana, ou la peinture à l'encre de Chine. Recherche de la beauté à travers l'équilibre et l'harmonie, c'est aussi ce qu'on doit retrouver dans les couteaux japonais. Surtout que la coupe est souvent le seul apparat des plats car beaucoup d'éléments se consommant cru nécessitent d'être très peu travaillés afin d'apprécier leur saveur ; en outre l'utilisation de baguettes font que les produits doivent être joliment divisés en morceaux. La société Chroma tout en n'étant pas japonaise à l'origine (c'est souvent ainsi dans d'autres domaines d'activité ou un regard neuf bouleverse la vision des autochtones), est celle qui a le mieux transposé cette sensibilité esthétique avec la gamme Haiku. C'est un journaliste qui en 2005 a trouvé le mieux les mots pour la résumer : "Haiku, c'est l'intensité d'une idée concentrée dans une petite quantité de matière et c'est dans sa rétention que ce couteau trouve toute sa densité". Le feu, l'eau et la main de l'homme ont créé un hon-yaki (littéralement couteau élaboré avec un seul matériau) en acier inoxydable qui convient à tout le monde (mais la gamme a depuis été élargie aux San-maï en acier carbone, Kurouchi, Haiku Pro ou multicouches Itamae). Dès sa conception Chroma a tranché, dérogeant aux us modernes qui consistent à faire des manches en matières synthétiques : pour le manche ce sera un bois symbolique du pays, et le choix de la matière s'est porté sur celui des comptoirs des grands restaurants japonais : le honoki, cyprès japonais. Au Japon ce bois symbolise la propreté, la netteté et la pureté. Autrefois les baignoires étaient dans ce matériau, on dit que le parfum du honoki détend et repose. Extension de la main, Haiku se devait d'être léger, bien balancé, équilibré, doux au toucher. Réussite totale ici encore. Faites-en l'expérience, vous ne le regretterez pas.

Le couteau porte la marque du faucon de ce haiku de Tairo sur sa lame :

"Le faucon dans le ciel

Revient se poser

Sur ma main gantée"



Rendez-vous sur Hellocoton !