mardi 25 février 2014

Les nouvelles étoiles

Comme il est de coutume chaque année sur ce blog, nous vous livrons une  vue synthétique sur les bouleversements du nouveau guide Michelin. Cette année, le guide ne gratifie d'une troisième étoile qu'un seul chef, Arnaud Lallement qui dirige les cuisines de l'Assiette Champenoise à Reims, rejoignant ainsi les 26 autres tables au sommet du palmarès du guide rouge.
Dans cette édition 2014, 6 nouveaux chefs décrochent leur seconde étoile - Akrame, (Paris), Villa Madie (Cassis), la Table du Connétable (Chantilly), le Kintessence (Courchevel), Le Chambard (Kayserberg) et Il Cortile (Mulhouse, premier deux étoiles italien) - et 57 font leur entrée dans le club des étoilés, tandis que 3 perdent leurs deux étoiles - Senderens (Paris), l'Hostellerie Le Castelles (Pont du Gard) et l'Hostellerie Plaisance (Saint-Emilion) - et 5 passent de deux à une seule - l'Auberge de l'Ile (Lyon), Apicius (Paris), Casadelmar (Porto Vecchio), l'Hostellerie Jérôme (La Turbie) et Le Saint Martin (Vence) -.
A noter la présence de deux nouveaux Top Chef parmi les nouveaux étoilés, Stéphanie Le Quellec, gagnante de la saison 2 de l'émission et Florent Ladeyn, finaliste de l'édition 2013. Ce dernier avec son établissement l'Auberge du Vert Mont à Boeschepe et son menu déjeuner à 21€ se retrouve dans la liste des 115 adresses sélectionnées proposant un menu à 30 euros ou moins. Nouvelle tendance du guide Michelin qui tente de s'adapter à la concurrence des notations en ligne, jugées plus proches de leurs critères et attentes par les clients. En une dizaine d'années, la restauration et sa clientèle ont beaucoup changé sans que le fameux guide ne parvienne à suivre la même mutation, le mettant en déphasage avec la réalité  (plus d'une personne sur deux interrogée par le Figaro en 2013 disait ne pas faire confiance au guide Michelin).

Rendez-vous sur Hellocoton !