mardi 10 mai 2016

Honyaki vs. Kasumi

Masahiro Honyaki
Deux gammes distribuées par Chroma France portent un nom générique, comme l'est devenu la marque frigidaire, Kasumi et Masahiro Honyaki
Voici leur signification technique.

Kasumi, c'est la brume au-dessus des montagnes le matin, allusion au motif du premier damas du coutelier. Le damas est né de deux nécessités : 
1. fabriquer des lames à la fois dures et ductiles (capacité d'une matière à résister aux torsions - l'or est la matière la plus ductile, le diamant à l'autre bout de l'échelle)
2. économiser la matière la plus chère, le carbone, en mélangeant alternativement des couches fortement et faiblement carburées. 
Cette technique prit le nom de Kasumi au Japon.. Précisons à ce stade que les couteaux de marque Kasumi sont différents dans l'esprit : on n'économise pas de carbone, Kasumi forgeant un noyau entier en VG10 à 1,0 % de carbone et le recouvrant de plusieurs couches (techniquement un damas impair), les couches de surface sont ensuite martelées ensembles. Les couches qui brillent après sablage à l'acide sont celles avec carbone.

Honyaki signifie "vraiment forgé" en japonais, ces pièces sont d'un seul tenant. Jadis exclusivement en acier blanc shirogami #1, #2, #3 (du plus pur et carburé au moins) ou aogami (acier bleu, un shirogami auquel est ajouté du tungstène et du chrome pour le durcir), nous avons de nos jours des formules plus modernes comme le populaire acier MBS26 de Masahiro, qui comme son homologue en acier damassé Kasumi, contient du chrome afin que le couteau n'oxyde pas.

En fabrication chaque produit a ses spécificités, les Honyaki sont plus faciles à forger (à basse température entre 900 et 1000°) mais plus difficiles à aiguiser tandis que la technique Kasumi implique un plus grand savoir-faire forgeron pour mêler les différentes couches mais vu que les couches tendres le recouvrent, est plus facile à aiguiser. Il va être intéressant de voir l'accueil réservé par le public de la nouveauté Kasumi de cette année : un Honyaki à la Kasumi (en pur VG10). Avec son manche en marbre, Kasumi va encore une fois innover. Les premiers exemplaires devraient être disponibles courant juin.  

Rendez-vous sur Hellocoton !