mardi 28 juin 2016

Les méthodes brutales d'Amazon

C'est ce qui s'appelle une instrumentalisation en bonne et due forme. Régulièrement nous faisons face à des pratiques d'un autre âge de la part de l'enseigne préférée des consommateurs pour qui tous les moyens sont bons pour écraser la concurrence.
En voici un exemple. La société Chroma France ne travaille pas avec Amazon, pour diverses raisons qui vont selon nous dans l'intérêt du consommateur. C'est un choix délibéré fondé sur des expériences que nous avons subies sur cette plate-forme. C'est ainsi qu'en 2015 la société Chroma France a instruit pas moins de 96 plaintes en violation de droits pour des accords de distribution ou de propriété intellectuelle ! Enième dérive, Amazon se clique sur un produit Chroma vendu sur la Marketplace (toujours un des bestsellers, ci-dessus le couteau japonais le plus vendu sur leur site, le sashimi Haiku Home) et propose de vous le procurer moins cher à un prix fictif. Sauf qu'ils ne peuvent vous le procurer puisque nous ne travaillons pas avec eux. Une fois toutes les étapes passées le délai indicatif de livraison est de plusieurs mois. Ce faisant ils égarent juste le consommateur, qui ne revient pas forcément sur un autre vendeur - ou qui éventuellement commande et attend indéfiniment la livraison. But de l'opération, bloquer les ventes et la rotation d'un produit dont le succès dérange ?
Au fait saviez-vous comment s'appelait Amazon à l'origine ? Le premier nom de domaine déposé par Jeff  Bezos le patron d'Amazon était relentless.com, cela signifie en français impitoyable, sans pitié. Aujourd'hui encore quand vous tapez relentless.com dans un moteur de recherche, vous tombez sur Amazon.

Rendez-vous sur Hellocoton !