mercredi 17 août 2016

Massimo Bottura fait encore parler de lui aux J.O.

Alors que le Japon a remis les pendules à l'heure en reprenant sa domination dans le judo un temps menacée par la France en 2012 (avec 3 médailles d'or, 1 d'argent et 8 de bronze cette année), le chef italien Massimo Bottura (sur la photo à gauche avec son couteau Type 301 Design by F.A. Porsche), récent vainqueur du très controversé Worlds 50 Best Restaurants, fait l'unanimité avec son initiative de cuisiner les restes des Jeux Olympiques (près de 12 tonnes) aux sans-abris et nécessiteux plutôt que de les jeter. Quand on sait qu'une entrée seule vaut 60 € dans son restaurant de Milan, le signal se veut fort à l'égard de Brésiliens peu réputés pour leur sobriété en la matière. A noter que d'après les estimations 1,3 milliards de tonnes d'aliments seraient détruit de par le monde chaque année alors que 795 millions de personnes sont en détresse alimentaire. Le chef triplement étoilé assisté de 60 autres, fait le pari de servir 120 repas par jour ce qui fait 5000 repas en tout. En Italie déjà Bottura participe à Food for soul une organisation qui sensibilise au gaspillage alimentaire. En cela il partage la communauté de vues de la société Chroma qui dans les années 2000-2010 soutint activement le Projeto de Culinaria, Padaria e Confeitaria à Porto Alegre au Brésil. Il s'agissait d'offrir à des jeunes sans diplômes une formation aux métiers de bouche dispensée par les pères franciscains, Chroma et des partenaires privés rameutés pour l'occasion au sein de l'organisation dédiée Cuisinierducoeur, avaient financé nombre de cursus, ce fut une des premières initiatives humanitaire d'un groupe de chefs pour les défavorisés. 

Rendez-vous sur Hellocoton !