vendredi 28 avril 2017

Les couteaux Ryoma Sakamoto

La société Chroma ajoute une nouvelle corde à son arc. C'est suite à un article paru dans ces colonnes que l'idée leur vint de produire une série de couteaux en l'honneur du samouraï-rônin héros national, Ryoma Sakamoto. Il existe déjà un aéroport à son nom, un astéroïde, à présent un couteau ! Ryoma Sakamoto était un visionnaire qui avait pour but de faire entrer le Japon féodal dans la modernité, s'inspirant de l’exemple des États-Unis suivant lequel « tous les hommes sont nés égaux ». Perçu comme une anomalie dans le paysage politique de l’époque puisqu’il portait le costume traditionnel des samouraïs mais des chaussures occidentales, c’est à lui qu'on doit le Senchu Hassaku (Les Huit points vitaux en politique), recueil de gouvernance en 8 points, dont l'établissement d'une Constitution, l'installation d'une assemblée gouvernementale, etc... Il joua un rôle considérable dans l'abdication volontaire sans effusion de sang du shogun en place, Tokugawa Yoshinobu, amenant le Japon dans la voie de la Restauration Meiji (dont il ne verra pas l'aboutissement car assassiné à l'âge de 31 ans). 
Senchu Hassaku
Senchu Hassaku, archives 
La série de couteaux est une version allégée de Haiku Kurouchi, également produite à Tosa. C'est un brut de forge et "brut de décoffrage", montage simple (manches non cimentés), en bois brut façon Haiku Home, manches interchangeables à volonté. Chroma est devenu le spécialiste des bruts de forge laissés tels au sortir du feu avec les traces du martelage, ce qui confère au couteau un design authentique médiéval. Ce sont des produits fer + carbone (0,8 %) sans adjonction de chrome, donc oxydables. Disponibles uniquement en coutelleries spécialisées. 




Rendez-vous sur Hellocoton !